La télésurveillance, un outil de sécurité révolutionnaire

Nous avons certainement tous déjà vu l’un de ces caméras de surveillance ou au moins avoir entendu parler.

Ils font partie de notre quotidien, mais nous ne les voyons pas toujours et certains d’entre nous ne savent pas comment ces caméras fonctionnent.

La télésurveillance, un outil de sécurité révolutionnaire

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Ces caméras sont contrôlées à distance à partir de plusieurs moniteurs, à partir d’un point de contrôle.

Mis à part leur fonction de surveillance, ce sont aussi des outils très importants dans l’acquisition de preuves ou de vidéos pour la police ; que ce soit dans les affaires de délits mineurs ou de grand banditisme, car ils servent aussi à filmer ces scènes.

Ils sont aussi très utilisés pour dissuader les voleurs et les autres malfrats. Cependant, ils ne sont pas toujours fiables à 100%.

Un système qui a fait ses preuves

Depuis quelques décennies, l’utilisation de la télésurveillance n’a jamais connu une telle hausse, cela est le fruit de la contribution de plusieurs choses à prendre en compte.

Innovatrice dans tous les domaines

La télésurveillance est innovatrice dans tous les domaines, car elle suit le cours de la technologie, que ce soit du point de vue technique, logistique, mais surtout de sa visibilité.

En effet, si en 1980, les caméras de surveillance ressemblaient à un sac à main, aujourd’hui, même un téléphone est plus grand que certain d’entre eux.

Par exemple, si vous allez dans un magasin ou un guichet automatique, vous ne vous rendez pas toujours compte des caméras qui regardent vos faits et gestes quand vous êtes dans son champ de vision.

Mais si nous remontons dans les années 80 toujours, ils ne pouvaient couvrir qu’un angle de 90° par rapport à sa position ; maintenant, ils peuvent voir jusqu’à un angle de 180°.

Netteté et qualité des images

A part cela, la netteté et la qualité des images des nouveaux caméras de surveillance sont plus satisfaisantes que celle de leur prédécesseur, étant donné que ces derniers n’avaient pas encore le progrès technique comme maintenant (HD, LED…), qui rendait les agrandissements (zoom) très flous et les rendait très fragile pour l’apport qu’ils pouvaient donner.

Mais aussi, le système, muni des nouveaux appareils performants permet aux forces de l’ordre d’intervenir rapidement ou de connaître l’identité d’une personne suspecte.

Repérage de récidiviste ou de délinquant

Il contribue largement surtout dans le repérage de récidiviste ou de délinquant dans les endroits publics qui facilite l’interpellation.

Par exemple, un délinquant, qui se trouve dans le métro, peut être repéré et localisé grâce à ce système.

Les caméras placées dans les quartiers permettent d’identifier ceux qui ont, par exemple, volé une voiture.

Source pour la police lors de ses investigations

Il ne faut pas cependant négliger que ce système donne des preuves ou devient une source pour la police lors de ses investigations.

Si une banque est dévalisée, celui qui est au poste de contrôle des caméras de la banque peut immédiatement appeler la police ; ou si les voleurs se sont enfuis, donner la vidéo comme appui pour les forces de l’ordre.

Malheureusement, ce système n’a pas que des bienfaits, il a aussi ses revers.

Les problèmes assez courants de ce système

Atteinte à la vie privée chez les particuliers

Chez les particuliers, assez souvent, un problème réside dans l’utilisation de ce genre de système, car ils se sentent comme espionner tout le temps, qui est la cause de dispute assez fréquente.

Il est à préciser que certaines caméras ne nécessitent pas un opérateur de contrôle, mais peuvent tout simplement enregistrer les images.

Caméras rattachées aux alarmes de la maison

Dans ce même contexte aussi, ces caméras sont dans la plupart du temps rattachées aux alarmes de la maison.

Si par inadvertance, le propriétaire a oublié de désactiver cette dernière, les éléments de sécurité de la maison sont tout de suite envoyés sur place et parfois pour une fausse alerte qui gêne à la fois le voisinage et le calme de la maison, car les forces de l’ordre doivent inspecter la maison.

Il arrive aussi que, dans des cas (très rares), les vidéos des caméras de surveillance de ses particuliers tombent entre de mauvaises mains et ne soient diffusées ou publiées, mais au pire tombent entre les mains de cambrioleurs avertis.

Dans le domaine public, un certain groupe de gens désapprouvent son utilisation dans le milieu public.

Pour eux, cela constitue une atteinte à leur liberté et leur vie privée.

Emprise de l’Etat sur les citoyens

D’autres prônes que cela montre l’emprise de l’Etat sur les citoyens et risquerait de les nuire.

Par exemple, si une manifestation s’organise, ces caméras de surveillance placées dans les zones publiques (rue, place, …) permettraient facilement aux forces de l’ordre de retrouver chacun des manifestants étant donné la netteté et la fiabilité de l’image des caméras.

Mais il arrive souvent aussi que ce que l’on voit sur le moniteur de contrôle ne soit pas la réalité.

La police et les vigiles des supermarchés ont intercepté beaucoup de gens en les prenant, par erreur, pour des voleurs ou tout simplement, car ils se sont trompés de personne.

Cela démontre que cet outil n’est pas sur à 100 %.

Caméras placées dans des endroits inappropriés

Mis à part cela, on constate aussi que certaines de ces caméras sont placées dans des endroits inappropriés comme les toilettes de club ou autre, mais aussi dans des endroits comme les fêtes foraines.

Dans ces conditions, certaines personnes aimeraient ne plus voir ces caméras de surveillance dans leurs champs de vision.

Tout ceci étant dit, une majorité des gens sont favorables pour le système de télésurveillance et seulement une petite partie est contre son utilisation.